Présentation

Les formations professionnelles de l'Atelier du chat qui veille

La fabrication des abat-jour sur mesure est un métier d’art artisanal inscrit sur la LISTE DES METIERS D’ART fixée par arrêté en date du 24 décembre 2015 et publiée au Journal Officiel le 31 janvier 2016.

Abat-jour fabriqué par les stagiaires

Après avoir failli disparaître dans les années 70/80, c'est un métier en plein renouveau, dopé par la crise économique des années 2010 et par les confinements des années 2020 et 2021.

Comme pour tous les métiers de l'ameublement, la clientèle s'est à nouveau tournée vers la fabrication de qualité et les beaux objets destinés à durer.

Parallèlement, les abat-jour fabriqués il y a 30 ou 40 ans parviennent au terme de leur existence, et la demande pour leur fabrication « à l’identique » est importante..

La fabrication des abat-jour est le complément naturel des professions des métiers de l'ameublement : tapisserie-garnissage, couture d'ameublement, décoration d'intérieur ...

Comme beaucoup de métiers d'art, la fabrication des abat-jour sur mesure ne bénéficie d'aucun diplôme reconnu par l'Etat. L’enseignement se fait de maître à élève, avec un suivi entre les périodes de formation.

Les cours se passent à l’atelier, en petits groupes de 6 personnes au maximum. Aux antipodes de la formation à distance,  la formatrice est là,  corrige les gestes hésitants et donne les conseils appropriés. Ce soutien immédiat évite à l'élève de prendre de mauvaises habitudes en essayant de se débrouiller tout seul.

Ensuite, un suivi gratuit est assuré, par téléphone et par mail lorsque le stagiaire a besoin d'aide.

LES RESULTATS DES FORMATIONS DE L'ATELIER DU CHAT QUI VEILLE :

Entre fin 2012 et fin 2020, 189 personnes ont été formées au sein de l'atelier, soit afin de créer leurs propres ateliers, soit afin de contribuer au développement d'ateliers existants (tapissiers garnisseurs, tapissiers en décors, professionnels de l'ameublement).

Fin 2020, 162 ateliers étaient pérennes, soit un taux de réussite de 83 %.

Parallèlement, la note globale attribuée aux formation de l'atelier par Pôle Emploi via le site ANOTEA était de 4.9 sur 5. Cette note est délivrée par les personnes ayant suivi les cours dans le cadre d'un bilan "à froid".

Comment se passent les formations ? 

Une base technique solide est délivrée pendant le stage DEBUTANTS Niveau 1, puis au cours des sessions de perfectionnement. Ensuite les élèves peuvent revenir, si elles le veulent, pour les modules « à thème » afin de fortifier leur créativité en leur ouvrant de nouveaux horizons.

Pendant ce cursus sont abordées les deux techniques de fabrication des abat-jour sur mesure :

  • Les abat-jour RIGIDES ou CONTRECOLLES : sur un support en PVC non-feu sera contrecollée une étoffe (ou un papier). Les abat-jour les plus connus sont les abat-jour coniques, mais si ceux-ci sont réalisés en début de formation, nous mettons surtout l’accent sur des formes plus sophistiquées, convenant mieux à une clientèle haut de gamme.
  • Les abat-jour en TISSU TENDU : cette technique se scinde en deux branches : les abat-jour dans le biais, comme les pagodes et les dômes, et les abat-jour dans le droit-fil, comme les abat-jour plissés.

Impérativement, les futurs abat-jouristes doivent aimer travailler de leurs mains, être méticuleux et soucieux d’un travail soigné.

Nos années d’expérience dans le domaine de la formation ont montré que ce métier d’art attirait non seulement des artisans travaillant déjà dans le domaine de l’ameublement, mais aussi des personnes venues d’autres univers, aussi bien salariés que chefs d’entreprises, toutes désirant donner un sens nouveau à leur vie professionnelle.
Ces futurs artisans bénéficient alors de l’expérience de leur vie passée, tant au niveau gestion administrative et commerciale qu’au niveau communication, pour le plus grand bénéfice de leurs futurs ateliers de création.

Quels sont les pré-requis ?

Pour pouvoir suivre les formations de l'Atelier du Chat qui Veille, il faut être majeur, savoir lire, écrire et compter en français.

Une aptitude manuelle est indispensable, alliée au goût du travail soigné et de la méticulosité.

Ne font pas partie des pré-requis pour la formation, mais très utiles dans le cadre de la création d'un atelier : le sens de la relation clientèle et la connaissance même minimale de l'histoire des styles et de l'histoire de l'art en général.